Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 15:02

Il faudrait que quelqu'un se décide à expliquer aux photographes que ce n'est pas parce que c'était difficile que c'était mieux.
Dans le temps, qu'est-ce que c'était difficile de faire un "truc bidule" à la chambre m'expliquera le premier.
Oui ce n'est pas comme de nos jours, avec Photoshop et les appareils numériques. Maintenant tout est tellement plus facile !
Plus facile ? Je ne sais pas. Ce que je sais, c'est que 5 minutes auparavant ils m'ont expliqué qu'il ne savait rien faire avec Photoshop. Je ne dis rien. Parce que plus difficile ou plus facile n'est pas pour moi la question.
La question est " Est-ce plus joli?" La question est " Peut-on faire actuellement la même chose ?" La question est " Sais-tu, toi qui parles, faire un "truc bidule à la chambre ? "
La réponse à cette dernière question est presque toujours non. Le locuteur n'a pas de chambre. Aucun des locuteurs n'a de chambre. La question que je ne formule toujours pas devient donc " Seriez-vous, par hasard, en train de parler de ce que vous connaissez par oui-dires ?"
Pour éviter de mourir d'ennui, je propose qu'ils montrent leurs images. Ils s'exécutent bien volontiers et je vois de bien belles images. Déjà faites, 1000 fois, 1000 fois mieux, par 1000 autres mais quand on aime, on ne compte pas.
Après avoir entendu mon travail se faire traiter de retouche, de bidouille et autres noms tout aussi flatteurs j'avoue avoir un peu débranché. Je remercie toutefois mes interlocuteurs, ils m'ont montré ce qu'il ne fallait pas faire, que ce soit en société ou en photographie.
Je leur souhaite une bonne continuation, et de devenir mondialement célèbres et scandaleusement riches puisque c'est ce qu'ils veulent tant. Pour ma part, je continuerai à faire anonymement mon petit bonhomme de chemin.

Partager cet article

Repost 0
Published by John Smith Images
commenter cet article

commentaires