Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 10:16

Une lectrice me demande en privé pourquoi je ne poste plus sur le féminisme. Je lui réponds par une anecdote qui me paraît intéressante.

 

Dans le train entre Marseille et Toulon, un groupe de jeunes entre 18 et 23 ans discute.

 

Une fille montre à sa copine les chaussures qu'elle a achetées dans l’après-midi. De taille 38 précise-t-elle en réponse à son amie. Elle montre ensuite une autre paire. L'amie remarque que c'est du 40. Un garçon intervient

« -Tu fais du 38 et tu achètes du 40? »

 

La jeune fille explique alors très simplement, factuellement, que le 38 c'est sa pointure pour les chaussures plates mais que les autres sont des chaussures à hauts talons et que, comme le poids du corps repose entièrement sur la pointe, ça dilate le pied : il faut prendre plus grand.

 

Les garçons semblent découvrir un univers dont ils ignoraient l'existence. Ils en sont vaguement gênés.

 

Un peu plus tard, une fille demande pourquoi Martine n'est pas venue. Une amie lui répond qu'elle était fatiguée, elle a préféré rester chez elle. Cela déclenche la réaction « Elle a une maladie de fille » d'un des garçons. La réponse « Ouais ben si t'avais une maladie de fille tu serais pas chez toi tu serais à l’hôpital ! » déclenchera le fou-rire de la gente féminine.

Les garçons évitent de se regarder, gênés, encore une fois.

 

Encore un peu plus tard un garçon demande à la fille des chaussures si elle viendra à la soirée de Samedi. Elle répond par la négative, son amie expliquant qu'elle ira voir Clément. Étonnement généralisé puisqu’il est de notoriété publique qu’ils ont rompu. « Tu a cassé avec lui mais tu passes le Samedi soir avec lui ? » lancera le garçon intéressé par la taille des chaussures. « Cherchez l'erreur » ajoute-t-il.

La jeune femme explique toujours factuellement qu'elle « ne veut pas le laisser comme ça », qu'elle veut « finir proprement », qu'elle sait que c'est fini « mais pour lui c'est pas si clair ».

Les filles se lancent dans un concert de « C'est compliqué..., c'est pas toi c'est moi... (rires) » goguenards.

Les garçons qui ont déjà dû entendre ça dans la bouche de leurs copines sont atterrés par tant de duplicité.

 

Ces jeunes femmes font plus pour l'égalité hommes-femmes que tous les groupes « féministes » que j'ai pu voir. Elles ne se reconnaissent pourtant pas forcément dans le féminisme moderne.

 

Moi non plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by John Smith Images - dans Féminisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de johnsmithimages.over-blog.com
  • Le blog de johnsmithimages.over-blog.com
  • : Un blog destiné à ne pas être lu pour écrire tout les secrets du monde
  • Contact

Recherche

Liens