Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 20:37

Ça y est, c'est fait, à 57 ans j'ai vu le film le plus nul de tous les temps.

 

Plus nul que The Humanoid, plus nul qu'un wetern spagheti, plus nul qu'un film avec Jean Gabin, plus nul que Circulez y a rien à voir, plus nul que OSS 117, et même plus nul que les films de Green (pas de beaucoup, il faut reconnaître).

 

Il faut rendre hommage à Léo Carrax pour Holy Motors et cela pour au moins deux raisons.

Produire, réaliser et envoyer à Cannes un truc pareil prouve que c'est un champion du trafic d'influence.

Avec autant de moyens, réussir un film aussi ennuyeux relève du chef d'œuvre.

 

Il paraît de Bizet quand il a écrit Carmen aurait dit « Ils veulent de la merde, je vais leur en donner ».

Léo Carax, lui, y est arrivé.

 

Quand on voit un film comme celui-ci à l'étranger, on n'ose plus parler français, on se cache, on rase les murs jusqu'à ce qu'on soit assez loin du lieu du crime pour ne plus être reconnu.

 

On sort donc du film sali.

 

Chapeau!

Partager cet article

Repost 0
Published by John Smith Images
commenter cet article

commentaires