Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 07:25

Résumé de l'épisode précédent :

ATTENTION ATTENTION ATTENTION : ÉVITEZ EUROPCAR DE L'AÉROPORT D'ÉDIMBOURG.

 

Dépité par la piètre qualité des hébergements au pied des randonnées mais séduit par la beauté des paysages et des marches, je décide d'établir un camp de base à Blairgowrie et de rayonner à partir de là.

 

A faire :

Il y a dans la région d'innombrables marches, balades ou promenades suivant l'envie et les capacités de chacun. Celles autour de Glenshee et de Spittal of Glenshee m'ont ravi. Elles peuvent être faciles ou harassantes suivant les choix. Elles sont bien balisées et le « Tourism Info » distribue des brochures explicatives bien faites dont il faut tenir compte, les gués étant parfois infranchissables ou les ponts étant parfois coupés. Blairgowrie peut même être une base pour visiter Glen Clova et Glenesk. En poussant jusqu'à Braemar et Inverey (route très agréable) on trouvera s'il en faut encore d'autres très belles randonnées de tous niveaux. Braemar (très snob à mon avis) ne m'a pas attiré. Splendides marches autour de Inverey. Vérifier que les gués et les ponts sont franchissables. Bien se renseigner sur les itinéraires qui, s'ils sont bien fléchés, ne sont pas très faciles à trouver. Réservés à ceux qui connaissent ? En combinant les guides, les informations du centre de Blairgowrie (pas Braemar qui les vend?!!) il y a de quoi s'amuser un bon moment.

 

Où dormir où manger :

Pour dormir : absolument the Rosebank House. Tout le bien qu'en dit le Lonely Planet est justifié. http://www.rosebank-blairgowrie.co.uk Réservation indispensable.

Conseillé par la patronne (qui émue par mon état de chien mouillé à mon arrivée m'a même fait une réservation) j'ai mangé au restaurant Littles http://www.littlesrestaurant.co.uk/ pour la durée de mon séjour. Et je ne m'en suis pas lassé. Réservation indispensable.

 

A éviter le Alyth Hôtel et le Spittal of Glenshee Hôtel donnés par le guide. Le premier est loin d'être net, le second m'a été déconseillé par des touristes et l'information touriste de Blairgowrie pour les mêmes raisons. En outre on y retrouve le problème d'être prisonnier d'un établissement à des miles de toute terre habitée.

 

Les restaurants en Écosse vs en France. Comment gérer les restaurateurs français :

D'une façon générale j'ai trouvé la nourriture de restaurants en Écosse plus soignée, plus inventive et l’expérience m'a parue plus agréable que dans les restaurants français. Ce que je reproche aux restaurateurs de mon beau pays c'est cette attitude « Je consens à vous servir mais en êtes vous bien digne ? » Il me semble qu'ainsi ils tentent de mettre le client sur la défensive pour servir cher de petites portions de nourriture pas plus extraordinaire que cela. Si je ne suis pas mis à l'aise quand j'arrive dans un restaurant et quand c'est possible je ressors. Pourquoi pas ? Le client est roi. Et quand le serveur me prend de haut, je lui réponds « Wen zie so glück sind, warum arbeiten zie here ? » or words to that general import.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by John Smith Images - dans tourisme
commenter cet article

commentaires