Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 06:50

Résumé de l'épisode précédent :

ATTENTION ATTENTION ATTENTION : ÉVITEZ EUROPCAR DE L'AÉROPORT D'ÉDIMBOURG.

 

Plus de place dans mon B&B préféré, une valise qui sent distinctement le fennec et un petit corps tendre qui rend l'âme : Trois raisons de rentrer en ville. Après avoir lu le « Emotionally Weird » de Kate Atkinson j'avais envie de visiter Dundee. Les Écossais ont tort de la boycotter, elle a attiré au moins un touriste. Dundee me voici !

 

A faire :

Pour qui lit beaucoup en anglais la librairie Waterstone est le pays des merveilles. Un café permet de choisir les livres en toute connaissance de cause. Qui peut résister à « The Girl With All The Gifts » par exemple ? J'y passerai une agréable après-midi.

 

Les amateurs de films Z trouveront leur bonheur dans les magasins d'échange de DVD. J'y ai trouvé « Cruel Intentions » (Sarah Michel Gellar dans ses œuvres, le baiser le plus érotique ET le plus pornographique du cinéma au chapitre 10) et bien d'autres merveilles pour la modique somme de 1£ l'exemplaire.

 

Faire le plein de curd et de thé à Mark & Spencer.

 

On peut aussi se promener le long du bord de mer entre Dundee et Broughty Ferry (son château).

 

Le DCA (Dundee Contemporary Art) Center, mérite une visite : j'ai pu y voir « The Guardians of The Glalaxy » en 3D. Au café on pourra aussi vérifier la véracité du dicton « Quand une anglaise est belle elle est vraiment belle ».

Ne pas rater la visite de l'université et des lieux décrits par Kate Atkinson ou le « Dicsovery Point ».

 

 

Où dormir où manger :

Dormir dans le bed and breakfast du 195 Abroath road. Tout est bien si l'on a une chambre sur le jardin. Refuser une chambre sur la rue. Arrêt d'autobus proche (15min du centre ville).

Manger au café du DCA. Noter les intéressants uniformes des serveuses. Nourriture très agréable de surcroît. Pour varier on peut essayer le restaurant indien situé un peu plus haut ( la rue monte) dans la même rue que le DCA sur le même trottoir. Nourriture satisfaisante, bonne ambiance.

 

 

Kate Atkinson est un(e) auteur(e) écossaise. Son roman « Emotionally Weird » est le livre le plus malin que j'aie lu au 21ème siècle. Son immense talent d'écrivain y est employé à fond. J'aime aussi « Case Histories », « When Will There Be Good News », « Human Croquet », « Started Early, Took My Dog » ou « Life After Life ». A lire absolument.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by John Smith Images - dans tourisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de johnsmithimages.over-blog.com
  • Le blog de johnsmithimages.over-blog.com
  • : Un blog destiné à ne pas être lu pour écrire tout les secrets du monde
  • Contact

Recherche

Liens