Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 06:34

Il y a quelques temps j'ai découvert la série Sherlock de la BBC par l'épisode 1 de la saison 1.

 

Bravo ! L'acteur choisi pour Sherlock Holmes est parfait, Watson est convaincant et les seconds rôles sont excellents. Prenez la secrétaire de Mycroft par exemple. Quand Watson lui demande si elle a beaucoup de temps libre, son « Yes, lots » la place dans la catégorie des très grandes actrices. Son « Bye ? » juste un peu plus tard la met dans le top 5 ce que confirme son « OK ! » quand Watson lui dit « We've met before tonight »

 

Pourquoi les films Z ne sont-ils pas capables de faire preuve du même talent ou du même humour ? Pourquoi le film Z tend-il à prendre le spectateur pour un imbécile, à quelques trop rares exceptions près ?

Prenez « Godzilla contre la mite géante » par exemple. Quand Godzilla sort de l'eau, qu'est-ce que ça coûte de faire que la mite jette un coup d’œil vers le bas de l'image et ait l'air intéressée ? Pas lubrique, juste un regard « Hum, maintenant, ça c'est intéressant ». Bonne fille, elle s'approche de Godzilla qui lui met une baffe. Elle roule sur elle-même écrase deux pâtés de maisons et déraille un métro avant de se relever avec l'air de pas trop y croire. Elle revient à la charge et Godzilla lui en remet une plus forte, elle détruit 3 ou 4 rues, deux autoroutes et un train. Elle se relève avec l'air « Non mais ça va pas la tête ?! » Elle se dirige vers Godzilla avec l'air « je vais te montrer moi » et la bataille peut commencer.

Qu'est-ce que ça coûte ? Qu'est-ce que ça coûte de jouer avec le spectateur ? Qu'est-ce que ça coûte de s'amuser un peu ?

 

Les films Z des origines savaient faire ce genre de choses comme le prouve la scène où la mite et Godzilla font du Kung Fu dans la version originale ou le commentaire final sur le plan qui montre Tokyo totalement ravagé par le combat : « Une fois encore Gozilla avait sauvé Tokyo »

 

Refaire ce genre de films avec les moyens actuels c'est produire un film aussi culte que Ben Hur ou Les 10 Commandements. Il suffit d'un peu de culture et d'un peu de talent.

 

Est-ce trop demander ?

Partager cet article

Repost 0
Published by John Smith Images - dans Société
commenter cet article

commentaires