Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 16:40

Je me moque beaucoup des gens qui achètent un âne dans un sac, comme ceux qui ont signé avec leur banquier un prêt à taux variable.

C'est facile de se moquer mais plus compliqué de faire mieux.

Achetons un billet de cinéma.

Qui sait de quoi le film sera fait, s'il n'est pas ridiculement mauvais ou prétentieux avec la fille de l'acteur qui est actrice ou le neveu de l'actrice à la réalisation, tout cela sur scénario indigent ? C’est même pire qu'acheter un âne dans un sac si on réfléchit.

J'ai été voir le dernier Starwar pour ne pas être 100 % déçu. En échange de mon bon argent j'ai deux billets qui me permettent de m’asseoir à une bonne place, jusque là tout va bien.

Kabooo !!! J'ai droit à 20minutes de publicité tonitruante, vulgaire et méchante. Je conseille d'ailleurs à mes amies de boycotter la marque de café vantée par George Clooney, cela fait longtemps que je n'avais rien vu d'aussi bêtement toxique.

Ouf, c'est fini, j'ai survécu à cette pénible épreuve. Le film va commencer.

Pas du tout, j'ai droit à 20 minutes de bandes annonces. Des gros mecs poilus qui tirent sur d'autres gros mecs poilus en disant des choses comme « On ne tourne pas le dos à l'Amérique » (watch me) ou « Si vous ne le faites pas ils n'auront aucune aide» (ben ils sont mal barrés). 125 morts sanguinolents en 20 minutes. A titre de comparaison, on voit dans le même temps 0 orgasmes.

On voit des femmes, pas de problème, mais elles passent leur temps à dire des saloperies sur leurs mecs (s'il ne te plaît pas pourquoi t'en change pas ?) et leurs copines. Ça me rassure, mes copines sont exceptionnelles.

C'est fini ?

Non pas du tout on a droit à encore un peu de pub avec (encore????) George qui nous emmerde, et l'autre qui tombe les filles parce qu'il boit du Whisky comme ci-comme ça (elles sont vraiment connes, non?) ou a une voiture rouge dans laquelle personne, sauf un yogi confirmé, ne peut s’asseoir (j'ai essayé, c'est pire que les sièges d'Air France).

Je commence à hurler à la mort mais le film commence. Je l'ai trouvé bien mais je n'y suis pas retourné.

La morale de cette histoire ? Aller au cinéma c'est acheter un âne dans un sac ET donner du bon argent pour avoir le droit de se faire farcir la tête par des conneries que l'on a pas choisies. J'y vais environ une fois tous les 5 ans. 17€ en 5 ans ça fait 3€40 par an pour deux. Ça va, je résiste.

Repost 0
Published by John Smith Images - dans Cinéma Publicité Propagande
commenter cet article
2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 14:14

Idées de scénarios pour film Z :

1) La magie comme le pétrole est une ressource naturelle qui s'épuise. Les civilisations précédentes en disposaient l'ont mal gérée et se sont éteintes. Cela n'empêche que le corps et le cerveau humain ont les gênes qui permettraient d'utiliser la magie si elle était disponible. La magie ayant disparue depuis très longtemps le gêne qui permet de l'exploiter est devenu récessif et très rare chez les humains.

La magie, comme le pétrole, se reconstitue lentement. Comme cela fait très longtemps que personne n'est capable de l'utiliser il y en a maintenant beaucoup. Le gêne permettant d'utiliser la magie finit par réapparaître chez un humain qui ne comprend que progressivement ce qui se passe avant de commencer à l'utiliser pour son propre avantage. Suites possibles. Intéressantes idées sur ce qu'est la magie à développer et nombreux parallèles avec le folklore magique que nous connaissons.


2) Il est impossible de dépasser la vitesse de la lumière et pour conquérir l'espace interstellaire voire d'autres galaxies, l'espèce humaine a construit des « arches » autonomes qui arpentent l'espace à grande vitesse. Vu leur masse et leur vitesse elles ne peuvent s'arrêter ni s'attarder pour coloniser les mondes habitables qu'elles rencontrent. Pour cela elles larguent des « spores » qui sont de plus petits vaisseaux habités suréquipés de tout ce qui leur sera nécessaire pour survivre jusqu'au prochain passage d'une arche dans le secteur, i.e. plusieurs générations.

Lors du passage suivant de l'arche aucun signe de civilisation n'est perceptible depuis l'espace et un agent est envoyé en mission pour en savoir plus. Il devra remplir sa mission en un délai assez court puisque bon gré malgré il devra réintégrer l'arche avant qu'elle ne soit hors de portée.

Il atterrit sans encombre. Trouve un homme à l'état sauvage, ne sachant dire que « Azan » en se tapant sur la poitrine. Pour que ce soit plus drôle et pour être dans la ligne des films féminins il faudrait alors que l'agent soit une agente genre Anna Lucia de Lost en moins cow-boy.

La seule vue de l'agente (pourtant en train de se baigner) terrorise Azan qui sur-réagit vraiment. Au fil du film on comprend qu'il y a une génération les femmes de l'expédition ont découvert la parthénogenèse et se sont séparés des hommes possiblement sous l'influence d'un artefact extraterrestre préexistant. Les rares hommes nés depuis sont expulsés de la communauté. La découverte se fait progressivement : l'agent le comprend par les réaction du type qu'elle vient de capturer (érotisme ad libidum) puis par la découverte d'un journal de bord dans les ruines de la première installation de l'expédition.

Elle recherche et trouve les femmes qui vivent confortablement (possiblement sous la garde bienveillante de l'artefact) et se fait capturer malgré ses joujoux technologiques. Érotisme ad libidum.

Plusieurs fins possibles :

Les amazones (à deux seins) guidées par leur complice agente capturent l'arche et l'on comprend que (possiblement grâce à l'artefact) elles vont prendre le pouvoir sur la civilisation terrienne.

Ou l'agente séduite par la civilisation qu'elle vient de découvrir décide de rester elles vivent heureuses toujours après (érotisme ad libidum).



Repost 0
Published by John Smith Images - dans Cinéma Scénario Film Z
commenter cet article