Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 07:35

Dans un billet précédent je confiais aimer les Russes parce qu'ils me donnaient toujours raison. Les Américains sont encore plus forts.

 

J'ai dit et redit ici qu'il me paraissait malsain pour une électrice un peu futée de voter pour un(e) milliardaire conservateur (trice). L'élection américaine vient de démontrer que les milliardaires conservateurs (trices) sont tout aussi corrompus que les autres, font comme tout le monde du népotisme une méthode de gouvernement et d'une façon générale n'arrangent pas les problèmes des femmes.

 

J'ai dit et redit ici que les religieux sont des gens dangereux parce que leurs décisions sont fondées sur une échelle de valeurs bizarres, en particulier sur le corps des femmes dont ils veulent confier la gestion aux hommes (de toutes les idées bizarres, celle-ci tient le pompon).

Là encore, Mr. Donald Trump prouve ma perspicacité : Il vient de faire voter une loi interdisant à l’État de financer des associations qui soutiennent l'avortement.

 

Curieusement cette loi fait moins de bruit que la sortie des USA d'un pacte non existant ou la menace de taxer les importations.

J'ai dit et redit ici qu'il fallait taxer les importations venant de pays dont le droit social est inexistant. Encore une fois les Américains prouvent la pertinence de cette idée.

 

J'ai dit et redit ici qu'être de gauche ne signifiait pas avoir zéro couilles et qu'à systématiquement baisser culotte devant les diktats des multinationales ou des églises, les politiques faisaient le lit du populisme et de l'intégrisme. Là encore Mr. Trump démontre encore une fois que j'avais raison.

 

Qu'il en soit ici remercié.

Repost 0
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 12:45

Dans un billet précédent je soutenais qu'une femme religieuse est, comme un juif nazi, une brebis égarée.

 

En dépénalisant les violence conjugales sous la pression de l'église orthodoxe les Russes me donnent raison.

 

Je ne peux m'empêcher de faire le rapprochement avec les 42 % de femmes qui ont voté pour Mr. Trump récemment ainsi qu'au 15 % de femmes opposées à ce même Donald Trump qui n'ont pas voté. Elles vont le regretter.

 

Si vous êtes tentées chères lectrices de voter pour une milliardaire conservatrice (ou de ne pas voter du tout), libre à vous.

 

Libre à vous mais ne venez pas ensuite vous plaindre que le monde est trop méchant. Vous aurez contribuer à le faire ce qu'il sera.

 

http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/01/26/contre-les-valeurs-occidentales-la-russie-depenalise-les-violences-domestiques_5069197_3214.html

 

 

Repost 0
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 11:55

Dans un précédent billet j'avais promis d'explorer la corrélation entre bêtise et vote d'extrême droite : Plus la population est stupide plus le vote d'extrême droite est important.


Cette hypothèse implique qu'une proportion importante des Français sont stupides. Bien qu'apparemment choquante cette première conclusion ne me gêne finalement pas trop. Je vois en effet mes compatriotes faire et refaire les mêmes erreurs de raisonnements.

Ne votent-ils pas à répétition pour des hommes politiques officiellement (c'est le mot clé) corrompus ? C'est si vrai que nos politiques ont une expression pour cela : « La prime à la casserole ».

Dans un autre ordre d'idées hors du champ politique, on aura une idée des raisonnements des électeurs sur le lien ci-dessous. La logique n'est ni leur force ni leur alliée.

https://www.facebook.com/defendrelesanimaux/photos/a.447638585119.237073.147628230119/10153888125770120/?type=3&theater


La progression du vote d'extrême droite implique aussi que mes concitoyens deviennent de plus en plus stupides. Je n'ai pas non plus de problème avec cette assertion que j'explorerai dans un prochain billet.



Repost 0
Published by John Smith Images - dans Extrême droite Politique Stupidité
commenter cet article
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 13:14

Quatre jeunes au volant d'une grosse cylindrée allemande se sont tués en percutant un camion.

Ils avaient bu, étaient en excès de vitesse et avaient un trajet de 10 minutes à faire (à vitesse normale). La ville organise une cérémonie d'hommage. Je ne peux m'empêcher de trouver cela complètement stupide : Qu'auraient dit les habitants de Magny le Désert si ces jeunes avaient tués des enfants ?

Ce fait divers réunit tant de facteurs classiques de la vie d'une province française telle que je l'ai vécue que je ne peux m'empêcher de le trouver fascinant comme cas d'école.

Les résultats des dernières élections font apparaître un fort vote à l'extrême droite : 35,20 % au premier tour des régionales de 2015 si l'on additionne les voix de la liste « Debout la France » et celles du « Front National ».

Ce cas d'école me conforte dans l'opinion qu'il y a bien un rapport direct entre la popularité de l'extrême droite et la stupidité des électeurs.

Il y a évidemment des électeurs d'extrême droite qui ne sont pas des imbéciles mais, dans le meilleur des cas, l'électeur d'extrême droite recherche une solution simple (simpliste, en réalité) à un problème complexe. Il accepte aussi de voter pour un parti dont le dirigeant a hérité de sa fonction. Cela ne fait pas honneur à la capacité de réflexion de l'électeur de l'extrême droite.

Dans un prochain billet je partirai du principe que l'électeur d'extrême droite a abdiqué de sa faculté de raisonnement (en bref est « stupide ») pour voir où mène cette hypothèse.

Repost 0
19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 09:13

Tout le texte ci-dessous qui n'est pas surligné en jaune est publié sur une page Facebook. Mes réflexions sur le sujet sont en gras. La fin m'a paru sans intérêt mais le texte complet est visible sur

https://www.facebook.com/fcottel?fref=ts

Début du texte original.

Un parallèle de JP Grumberg en écho à l'article de Alain Deneault sur la médiocratie:

"Je ne crois pas que le monde occidental tourne mieux depuis que le politiquement correct a envahi les pensées et les paroles, pour dicter ce qui se dit et ne se dit pas, ce qui se pense et ne se pense pas.

Vous avez le droit de penser ce que vous voulez. Vos interlocuteurs aussi.

Je vois au contraire plus de misère, plus de frustration, plus de ressentiment et de division chez ceux qui ne peuvent plus dire ce qu’ils ont à dire, penser ce qu’ils ont à pensent, de peur de se faire insulter, diaboliser, marginaliser, voire dans les pays passablement répressifs comme la France, poursuivre en justice et condamner.

Vous faites une confusion : Il est interdit de dire PUBLIQUEMENT certaines choses, c'est à dire dans un média ou un programme. En privé, vous avez le droit de penser et de dire ce que vous voulez.

Je pense à tous ceux qui n’ont pas ma force de caractère et qui craignent de se faire traiter de facho, de sexiste, d’homophobe, de raciste, de nul, d’islamophobe, d’extrémiste, ou de xénophobe.

N'y a-t-il pas ici une dissymétrie ? Pourquoi auriez-vous le droit de traiter des millions d'êtres humains de sous-hommes ou de bises-nounours et pourquoi n'auraient-ils pas le droit de vous traiter de facho ? Si vous avez le droit de dire ce que vous voulez, pourquoi ne l'auraien t-ils pas aussi ?

Les ayatollahs de la pensée unique – la quasi totalité des journalistes et des rédactions, empoisonnent le monde et ne le rendent pas meilleur. Ces fossiles du stalinisme terrorisent les gens pour imposer un couvre feu de l’esprit qui nivelle les autres par leur bas.

Ce ne sont pas des fossiles du seul stalinisme. Ce sont aussi des fossiles du maccarthysme. Du fascisme. Quel régime appelez-vous de vos vœux ?

Cela dit je suis d'accord avec vous que les médias mentent mais sur bien d'autres sujets.

Pas moi, car j’ai le cuir tellement épais qu’ils ne m’atteignent pas, mais les autres, tous les autres, qui ont mon affection et mon soutien, qui sont moins solides, plus fragiles, mais dont la réflexion est plus élaborée et riche que les médiocres tyrans auto-suffisants qui ont pris le pouvoir.

Si vous pensez que je suis auto-suffisant vous avez probablement raison. Si vous pensez que je suis médiocre vous vous fourrez le doigt dans l’œil jusqu'à l'omoplate et si vous pensez que j'ai un quelconque pouvoir vous êtes dans l'erreur totale.

J’en connais quelques uns, de ces journalistes en vue, des Aymeric Caron, qui n’ont jamais articulé un seul argument mais se posent en autorité du prêt à condamner. S’ils insultent l’auteur qui dit ce qu’ils n’aiment pas, c’est par défaut.

« Pour La Bruyère, explique le philosophe québécois Alain Deneault (dont les idées économiques sont par ailleurs hasardeuses), le médiocre apparaissait souvent sous la forme d’un rusé qui se faufile parmi des gens méritants et compétents » … mais avec « Marx … le médiocre devient le référent de tout un système ».

Wow ! Vous avez la citation de Marx ? Je SUIS intéressé.

Et de cette médiocrité est né le politiquement correct, du politiquement correct la dictature des médiocres, qui fait trembler les gens méritants et compétents.

Mais non, vous l'avez dit plus haut: Ceux qui ont des couilles grosses comme des melons (vous peut-être) osent et peuvent dire ce qu'ils veulent. Ce sont les autres, les médiocres, qui tremblent. Forcément puisqu'ils tremblent…

Pour le bénéfice de qui, de quoi ? Du néant. Du vide.

Non, au bénéfice des puissants mais comme il faut des avoir couilles pour s'en prendre aux puissants on s'en prend aux autres.

Car la gauche a voulu faire table rase du passé, imposer sa pensée, pour fabriquer un nouveau futur, un homme nouveau, une société nouvelle. Mais ne crée pas qui veut…

Pas la gauche, LES COMMUNISTES. Vous faites toujours cette confusion. Par manque d’honnêteté ou par manque de capacité d'analyse ?

La suite de votre texte n'a plus de logique, vous partez sur des bases fausses. On peut montrer que l'eau est sèche avec des bases fausses.

Repost 0